Share

Teemu Pukki : l’atout de Norwich City

Meilleur joueur du mois d’août en Premier League, le finlandais enchante Carrow Road depuis son arrivée en 2018. Zonemixte vous propose de revenir sur le parcours chaotique de cet ancien espoir nordique à la relance en Angleterre. Focus.

Par Nicolas Wagner – Twitter: @friulconnection

Un pari réussi

A la recherche d’un buteur expérimenté pour guider son attaque, Norwich City officialise le 30 juin 2018 l’arrivée de Teemu Pukki pour les trois prochaines saisons. Malgré plusieurs échecs précédents, the Canaries tentent quand même le pari Pukki. Un pari calculé. En effet, l’attaquant international finlandais de 28 ans débarque libre de tout contrat. Une aubaine pour le club de la côte est de l’Angleterre. La greffe est immédiate.

Sous la direction du technicien allemand Daniel Farke, l’équipe adopte un style de jeu rapide basé sur la possession et Pukki s’adapte parfaitement à son nouvel environnement. Malgré un départ mitigé marqué par trois défaites en cinq journées, le buteur finlandais trouve immédiatement le chemin des filets. Et de manière récurrente. Mais Teemu démontre également son intelligence de jeu en participant à la création.

« La clé de notre réussite ? Nous sommes comme une famille. Il n’y a pas d’ego, tout le monde s’entend bien et c’est le meilleur vestiaire dans lequel j’ai pu me retrouver. » – Teemu Pukki au Telegraph

Son apport offensif (29 buts et 10 assists en 43 matchs) pousse Norwich vers la Premier League en s’assurant le titre de Championship. Élu joueur de la saison de deuxième division anglaise, la réussite de Pukki se poursuit à l’échelon supérieur. En dépit des mauvais résultats enregistrés (1V, 3D) par le promu, le finlandais claque notamment un hat trick contre Newcastle et un but lors de la victoire historique contre City, double champion en titre.

Un parcours en dent de scie

La carrière de Teemu décolle quand il rejoint le Kotkan Työväen Palloilijat (KTP) situé dans sa ville natale après avoir débuté le football avec Hovinsaaren Palloseura (HOPS). Recruté pour évoluer avec les U19, il intègre très vite l’équipe première à 16 ans. Ses performances lui valent de porter le maillot national des U17. Pendant deux ans, il engrange de l’expérience en Veikkausliiga et ouvre son compteur but (29 M, 3 B).

« Je n’étais qu’un adolescent. Le déménagement a été trop difficile à gérer pour moi. Je vivais loin de chez moi et les températures à Séville étaient bien plus élevées que celles auxquelles j’étais habitué en Finlande. » – Teemu Pukki au Telegraph

Repéré par le Sevilla FC, il part pour l’Espagne à seulement 18 ans. L’expérience tourne court. Très peu utilisé en équipe première, il évolue principalement avec la réserve. Retour à la case départ. Il choisit le HJK pour se relancer. Et le choix est concluant. Onze buts, huit passes décisives et le titre de champion de Finlande à la clé. A nouveau, un club plus huppé revient à la charge pour le buteur finnois. Direction Gelsenkirchen et Schalke 04.

En Allemagne, il signe des débuts prometteurs mais très vite la réussite le fuit et la déception est grande. Recruté par le Celtic FC, il atterrit à Glasgow. L’expérience est ratée. Pukki admet plus tard avoir sous-estimé la Scottish Premier League où la vitesse et la nature physique du jeu est difficile à gérer. Encore une fois, il retrouve la Scandinavie en signant à Brøndby de 2014 à 2018. Au Danemark, il s’épanouit notamment les deux dernières saisons avec un ratio d’un but tous les deux matchs (37 b en 70 m).

Joueur talentueux et précoce, Teemu Pukki a finalement connu une lente maturation pour réellement exploser sur le tard (aux alentours de la trentaine). L’ex-espoir confirme enfin avec Norwich City. Très important dans le dispositif de Farke, il est l’atout N°1 pour le promu et si le finlandais poursuit sur sa lancée, il pourrait bien être la pierre de voûte du maintien des Canaries.