Share

Matt Le Tissier : « Le God » de Southampton

Idole de The Dell (l’ancien stade de Soton), surnommé Le God (Le Dieu en VF) par les supporters des Saints et adulé par Xavi Hernández, Matt Le Tissier était un joueur atypique. Retour sur le parcours de ce fantastique milieu offensif.

Par Nicolas Wagner – Twitter: @friulconnection

From Guernesey … To Southampton

Matthew Le Tissier, comme son nom au sonorité française l’indique, est originaire des îles anglo-normandes. Plus précisément de Guernesey. Située dans la Manche, à quelques encablures des côtes françaises, Guernesey est la plus grande île de cet archipel, dépendance de la Couronne britannique. Natif de St Peter Port, le jeune Matthew commence à jouer au football avec le club local de Vale Recreation F.C.

« Dès l’âge de sept ans, j’avais l’ambition de devenir footballeur professionnel et j’avais l’ambition de jouer pour l’Angleterre, et j’ai réalisé les deux à Southampton. » – Matt Le Tissier

De 1975 à 1984, il se perfectionne avec les équipes de jeunes. Sur son île. Bien loin des tumultes de la capitale du Royaume. Pourtant, son talent ne passe pas inaperçu. A 15 ans, il part faire un essai à Oxford. Mais ce test n’est pas concluant. Peut-être parce que la célèbre ville universitaire est trop éloignée de chez lui ? Pour ne pas partir trop loin de Guernesey, Le Tissier débarque dans le grand port de la côte sud d’Angleterre : Southampton.

En 1985, il intègre le programme de formation des jeunes (Youth Training System) des Saints. Un an plus tard, Matt signe son premier contrat professionnel avec Soton. Pour ses grands débuts, il concède une défaite 4-3 à Norwich City. Mais à la fin de la saison, Le Tissier a participé à 24 rencontres et a marqué 6 buts dont un hat-trick contre Leicester City. Cette même saison, son doublé lors de la victoire 4-1 contre MU en League Cup est synonyme d’éviction pour Ron Atkinson qui sera remplacé par un certain … Alex Ferguson.

Appelez-le « Dieu »

L’histoire est en marche. (Rien à voir avec un mouvement politique français.) Avec Southampton, Le Tissier ne va pas gagner des fortunes. Avec Southampton, Le Tissier ne va pas jouer le titre ou les places européennes. Avec Southampton, Le Tissier ne va rien gagner. Mais encore aujourd’hui, tout le monde à Southampton (et en Angleterre) se souvient de Matt Le Tissier. Joueur atypique au physique quelconque, il n’était pas réputé pour son endurance, pour son goût de l’effort. Encore moins pour sa vitesse.

« En Catalogne, il y avait un programme d’une demi-heure tous les lundis où l’on pouvait voir les meilleurs buts de la Premier League. Chaque semaine, Matt Le Tissier était dans l’émission. Nous disions : « Ce type, Le Tissier, est scandaleux et il ne va jamais dans une grande équipe. Il reste à Southampton. C’est incroyable. Il pouvait jouer pour n’importe qui. » » – Xavi Hernández

Pourtant, en dépit de ses défauts, Le Tissier était un milieu de terrain offensif créatif. Techniquement au-dessus du lot, Matt était capable d’enchaîner des longues courses rageuses en éliminant ses adversaires déboussolés par ses dribbles et ses feintes déroutantes et également de frapper puissamment des deux pieds. Régulièrement dans le top but de Match of the Day, la célèbre émission de la BBC, il a fait le bonheur du petit Xavi Hernández lorsque le futur génie espagnol regardait les extraits des matchs anglais à la télévision.

Malgré les offres répétées de grosses cylindrées, Le Tissier préfère jouer le maintien tous les ans avec Southampton plutôt que de devenir la cinquième roue du carrosse dans une top team. Sans pression, ni exigences démesurées. Juste pour le plaisir. Un choix honorable. Le choix du cœur. Et les supporters des Saints lui ont bien rendu cet attachement à leurs couleurs en l’affublant d’un surnom resté pour l’Éternité : Le God.

Des buts de folie mais une carrière internationale au minima

Tout au long de sa carrière avec Southampton, Le Tissier a régalé les spectateurs de nombreux chefs d’œuvre footballistiques dignes des plus grands joueurs. Et pour un milieu offensif, Matt a été vraiment prolifique. En 443 matchs, il a signé 161 buts. C’est le deuxième meilleur total de l’histoire des Saints derrière Mick Channon. D’ailleurs, c’est également le premier milieu à atteindre la barre symbolique des 100 buts en Premier League. Excellent tireur de penalty, Matt en a transformé 47 sur 48 tentatives. Soit un pourcentage de conversion de 98 %.

« Mon record sur penalty était un mélange de confiance, d’un peu d’ego parce que je savais que tout le stade me regardait et j’aimais ça, et d’attitude mentale positive : j’avais l’habitude de voir la foule entrer en éruption quand la balle frappait le filet. Et après ça, c’était une question de technique. J’ai eu la chance de pouvoir frapper une balle aussi fort que je pouvais la frapper, ce qui m’a permis de garder la précision tout en conservant une puissance décente. » – Matt Le Tissier

En 1993/94, il marque 25 buts en championnat, soit plus de la moitié du total des Saints sur cette saison. Il est seulement devancé au classement des buteurs par Alan Shearer et Andy Cole. Et Southampton évite la relégation d’un petit point. Plusieurs de ses buts sont restés dans les mémoires comme cette réalisation mémorable contre Newcastle : suite à un long ballon dévié de la tête par un coéquipier, Matthew enchaîne avec une aile de pigeon du gauche pour emmener le ballon dans sa course. Il efface un défenseur d’un grand pont aérien et immédiatement après, il réalise un splendide coup du sombrero à l’entrée de la surface, avant de conclure en finesse d’un intérieur du pied.

Malheureusement, son style de jeu est jugé trop décalé pour le très haut niveau international. Appelé entre 1994 et 1997 avec la Three Lions, il ne participe pas aux compétitions de l’Euro 96 en Angleterre et de la Coupe du Monde 98 en France. A cette période, l’Angleterre ne comptait que Paul Gascoigne avec le même profil dans ses rangs. De nombreux fans anglais ont déploré la décision de Terry Venables et ensuite de Glenn Hoddle de ne pas bâtir la sélection autour de ces deux joueurs techniques et de grande classe.

Joueur inclassable au talent naturel et instinctif, Matt Le Tissier a connu une belle carrière avec Soton. Mais avec peut-être plus de travail et moins de paresse, il aurait pu devenir l’un des tous meilleurs milieux offensifs de Sa Majesté. Pour vous faire une meilleure idée, n’hésitez à visionner cette vidéo de ses plus beaux buts. Enjoy !