Share

Gary Lineker, l’enfant de Leicester City

Avant de faire les beaux jours du FC Barcelone et de Tottenham ou de se reconvertir dans les médias comme présentateur vedette de « Match of the day » sur la BBC, la carrière de footballeur de Gary Lineker a débuté sous les couleurs de Leicester City. Décryptage.

Par Nicolas Wagner – Twitter: @friulconnection

Les premiers pas

Enfant de Leicester où il naît en 1960, Gary Lineker montre très vite sa préférence pour le football. Son père et son grand-père lui transmettent le virus. Depuis ses sept ans, Gary les accompagne à tous les matchs à domicile des Foxes. Pour éviter de jouer au rugby, sport principal dans la plupart des écoles près de sa maison située en banlieue, il vit en centre-ville avec sa grand-mère. Le jeune Lineker joue avec autant de facilité au football mais également au cricket. De 11 à 16 ans, il est même le capitaine de l’équipe de cricket. Mais il estime avoir plus de chances de réussir dans le football.

« Mon père était un primeur, comme son père avant lui, et je l’aidais parfois quand j’étais jeune à Leicester. C’était un travail difficile; nous étions debout à 4 heures du matin chaque fois que nous le faisions. » – Gary Lineker

Cet avis n’est pas partagé par l’un de ses professeurs. Ce dernier écrit sur son bulletin : « Gary se concentre trop sur le football. Il ne gagnera jamais sa vie avec ça ». Si Gary l’avait écouté, il serait sûrement devenu primeur comme son père, son grand-père (William) et son arrière-grand-père (George). Pendant son enfance, et même plus tard quand il sera jeune joueur, il aide son père à tenir leur stand de fruits et légumes à Leicester Market. Mais en 1976, à 16 ans, il quitte l’école après avoir obtenu un diplôme, il intègre le centre de formation de Leicester City.

Les débuts

Après deux saisons parmi les équipes de jeune des Foxes, Gary devient professionnel lors de la saison 1978/79. A l’époque, le club de la ville natale de Lineker évolue en deuxième division. Et le Jour de l’An 1979, il signe ses débuts par une victoire contre Oldham Athletic. Ce match se déroule à Filbert Street, stade de Leicester entre 1891 et 2002. Si Lineker marque son premier but en carrière, il ne participe qu’à sept matchs pour cette première saison pro. Pour sa deuxième année, sa participation monte à dix-neuf apparitions pour trois buts. Leicester termine en tête de la ligue et parvient à monter en First Division.

« J’ai établi une bonne relation avec Gary Lineker. Nos styles s’accordaient et ça s’est bien passé. Nous avions une très bonne équipe. » – Alan Smith

L’expérience en première division anglaise n’est pas concluante ni pour Leicester (relégué à la fin de la saison), ni pour Gary (seulement neuf présences pour deux buts). De retour à l’étage inférieur, Lineker devient un membre régulier de l’équipe. Ses stats s’en ressentent et gonflent considérablement (39 m, 17 b en championnat). Si Leicester manque la promotion, il se hisse jusqu’en demi-finale de la FA Cup. Les vingt-six buts de Gary (meilleur buteur de D2) aident son équipe à retrouver l’élite lors de la saison 1982/83.

La confirmation

Deux ans après leur dernière apparition à ce niveau, Leicester et Lineker ont progressé. Ils ont emmagasiné de l’expérience. Le club des East Midlands enregistre de meilleurs résultats que lors de leur précédent passage en First division. Pas encore assez pour se mêler dans le top 10. Mais suffisant pour atteindre le maintien. Non sans mal avec seulement trois points d’avance sur le vingtième et premier relégué : Birmingham City. Sur la lancée de sa précédente saison, Gary continue d’empiler les buts comme des perles. Ses vingt-deux réalisations sont très utiles pour ne pas retrouver la Second division.

« C’était difficile quand Gary est parti. Nous nous demandions tous comment nous pourrions nous débrouiller sans ses buts. » – Alan Smith

Pour sa dernière saison (en 1984-85) avec Leicester, Gary Lineker progresse encore et démontre toutes ses qualités de finisseur devant le but. Joueur très élégant, fair-play (c’est l’un des rares joueurs à n’avoir jamais reçu de sanctions administratives en carrière), il se distingue du prototype des attaquants anglais de l’époque par ses caractéristiques techniques, son placement et son opportunisme dans la boîte. Meilleur buteur de première division avec 24 buts à égalité avec Kerry Dixon de Chelsea, son duo redoutable avec Alan Smith (le futur Gunner de 1987 à 1995) attire l’attention des plus grands clubs du Royaume.

Après sept saisons sous le maillot des Foxes, entre seconde et première div, Gary Lineker s’engage en 1985 avec le champion en titre : Everton pour 800 000 £ afin de poursuivre sa brillante carrière. Par la suite, il jouera avec le Barça, les Spurs et même au Japon avec Nagoya (le club de Wenger avant de prendre la direction de Arsenal). Mais tout a commencé dans sa ville natale : Leicester.