Share
Top 5 des meilleurs moments d’Iniesta au Barça

Top 5 des meilleurs moments d’Iniesta au Barça

Ce n’est plus un secret pour personne, à 34 ans, Iniesta va quitter le FC Barcelone cet été, après avoir joué seize ans avec l’équipe première. Pendant toutes ces années, le milieu de terrain Espagnol en a accumulé des titres et des souvenirs. Retour sur les cinq moments les plus marquants de sa (riche) carrière.

Par Théophile Rémon

Iniesta aura marqué le football de son empreinte. Humble, fair-play, fidèle à son club, le joueur Espagnol est un exemple à suivre pour beaucoup de jeunes qui aspirent à devenir footballeur. Le numéro 8 Barcelonais a tout gagné en club : prix UEFA du meilleur joueur d’Europe en 2012, 4 Ligues des Champions, 9 Liga, 6 Copa del Rey, 3 Coupes du Monde des Clubs. Mais également avec la Roja : une Coupe du Monde et deux Euros. Il a même été à deux doigts de remporter le Ballon d’Or, terminant deuxième en 2010, puis troisième en 2012.

« Après 22 années ici, je sais ce que signifie être un joueur de cette équipe qui est pour moi la meilleure du monde. Je sais ce que signifie l’exigence de jouer ici saison après saison et je connais la responsabilité d’être capitaine de ce club. Si je veux être honnête avec moi-même et avec ce club qui m’a tout donné, je considère que ma trajectoire ici s’achève cette saison. J’ai toujours considéré que ce club, qui m’a accueilli quand j’avais 12 ans, méritait le meilleur de moi-même, comme je l’ai fait jusqu’à présent. J’ai compris que dans un futur proche je ne pourrai pas lui donner le meilleur de moi-même au niveau physique et mentale. Si j’avais voulu imaginer comment achever ma carrière ici, cela aurait été de cette manière, en me sentant important, en me sentant titulaire, avec la possibilité de gagner des titres ».

Son premier match avec le Barça

29 octobre 2002, à 18 ans, Andres Iniesta joue son premier match avec l’équipe première du Barça. Titulaire au poste de milieu offensif, il fait ses débuts lors d’un match de Ligue des Champions en Belgique contre le Club Brugge. Le club Blaugrana s’était imposé sur un but de Riquelme. Puyol était déjà le capitaine de cette équipe. Autre époque. « J’ai eu la chance et l’opportunité de vivre des moments magiques, des moments que je n’avais jamais imaginé vivre. Mais je retiens toujours le jour où j’ai débuté avec l’équipe première à Bruges. Jusqu’alors, tout cela était un rêve et c’est devenu une réalité. Nous étions de nombreux joueurs de l’équipe B (Barça deja qualifié) et cela m’a aidé. C’était un grand moment et je remercie Van Gaal de m’avoir donné cette opportunité. Je me sentais bien avant d’entrer sur la pelouse ».

Iniesta réalisera sa première passe décisive avec Barcelone un peu plus de deux mois plus tard, le 5 janvier 2003, pour sa deuxième rencontre de Liga, contre le Recreativo Huelva. Son premier but interviendra un an après, le 14 janvier 2004, en huitième de finale retour de la Copa del Rey, contre Levante.

Sa première Ligue des Champions

17 mai 2006, il y a quasiment douze ans jour pour jour. Finale de la Ligue des Champions entre Barcelone et Arsenal, au Stade de France. Iniesta, titulaire et jouant l’intégralité des matches de son équipe depuis les quarts de finale, débute étrangement la partie sur le banc. Arsenal, pourtant réduite à 10 depuis la 18ème minute, mène 1-0 après les 45 premières minutes sur une tête de Sol Campbell. Frank Rijkaard décide alors à la mi-temps de faire entrer Iniesta à la place d’Edmilson. Son influence sur le jeu du Barça va directement se faire sentir. À l’origine du but égalisateur de Samuel Eto’o, il a joué un rôle considérable dans la victoire des Espagnols.

Thierry Henry se souvient  » Valdes était très bon, Larsson a été décisif (deux passes décisives), mais la finale a changé avec Iniesta, quand il est entré en deuxième mi-temps. Je pouvais défendre sur Van Bommel, mais quand Iniesta est entré et a commencé a tourner dans tous les sens, après une heure je ne pouvais plus le suivre. Iniesta m’a tué ».

Qualification miraculeuse contre Chelsea

6 mai 2009, demi-finale retour de la Ligue des Champions entre Chelsea et le Barça. À l’aller, au Camp Nou, les deux équipes se sont quittées sur un score nul et vierge. À Stamford Bridge, les Blues ouvrent rapidement la marque dès la neuvième minute sur une reprise de volée somptueuse de Michael Essien. 66ème minute, Barcelone est réduit à 10 suite à l’expulsion d’Abidal, la tâche s’annonce compliquée. Alors que l’on joue les arrêts de jeu, Barcelone pousse, Messi trouve Iniesta le long de la surface, dont la frappe en première intention termine en lucarne. 1-1 : le Barça est qualifié pour la finale. Ce but, ayant fait le tour de l’Europe, sera surnommé l' »Iniestazo » (« le coup d’Iniesta »).

« Ce but a eu une importance énorme. Personnellement, c’est l’un des meilleurs moments que j’ai vécu dans ma vie sportive. Il restera pour toujours dans l’histoire du Barça et c’est un privilège pour moi ». Les Espagnols s’imposeront 2-0 contre Manchester United en finale. Iniesta réalisera une passe décisive.

Ovationné par le Bernabéu

21 novembre 2015. Clasico comptant pour la douzième journée de Liga entre le Real (3ème) et le Barça (1er). Andres Iniesta est le capitaine des Blaugranas, qui vont infliger une véritable correction aux Madrilènes de Rafa Bénitez. 0-4. Grand artisan de cette victoire historique, Iniesta marque un but somptueux (le seul de la saison) et délivre une passe décisive. 77ème minute, le capitaine catalan cède sa place au jeune Munir. C’est alors que les supporters du Real accompagnent sa sortie par des applaudissements, n’hésitant pas aussi à se lever. Bel hommage et bel esprit fair-play.

Joueur Espagnol le plus titré de l’Histoire du club

20 décembre 2015. Un mois après son récital face au Real Madrid, Iniesta rentre à nouveau dans l’Histoire du club. Les Barcelonais disputent la Coupe du Monde des Clubs au Japon et s’imposent en finale contre River Plate 3-0. Avec ce nouveau trophée remporté, le 26ème (à l’époque), Iniesta devient, en compagnie de Messi, le joueur le plus titré de l’Histoire du FC Barcelone. Il dépasse son compatriote Xavi, qui a quitté le club quelques mois plus tôt. Le club catalan réalisera un exercice 2015/2016 de haute volée. Quadruplé : Liga, Copa del Rey, Supercoupe de l’UEFA, Coupe du Monde des Clubs. 29 mai 2017, victoire du Barça en Copa del Rey contre Alaves : Iniesta devient l’Espagnol le plus titré de l’Histoire.

Bonus : Dernière finale

En attendant le dernier match d’Iniesta avec le Barça le 20 mai prochain, et la réception de la Real Sociedad au Camp Nou, où l’émotion devrait être au rendez-vous, le milieu Espagnol a déjà eu l’occasion de vivre un beau dernier moment de prestige lors de la finale de la Copa del Rey le 21 avril dernier (5-0 Barça). Surmotivé de finir sur une bonne note, l’actuel vétéran du club inscrit le but du 4-0 à la 52ème minute. Sur une passe de Lionel Messi, Iniesta élimine astucieusement le goal. À la 88ème minute, Ernesto Valverde lui permet de recevoir l’ovation qu’il mérite en le faisant sortir. Tout le Wanda Metropolitano se lève et scande son nom. L’émotion est trop intense, Iniesta restera de nombreuses minutes ému sur le banc.