Share
La saison historique de Liverpool

La saison historique de Liverpool

Quelle saison ! Les Reds sont en train de déjouer tous les pronostics. Emmenés par un trio d’attaque de folie avec Salah, Firmino, et Mané, le départ de Coutinho, pourtant si brillant en début de saison, semble être presque anecdotique tant Liverpool n’a pas baissé de régime. À l’heure de se déplacer à Chelsea ce dimanche, les joueurs de Klopp vont vivre une fin de saison passionnante.

Par Théophile Rémon

Sur le podium de Premier League, en finale de Ligue des Champions, le meilleur joueur de Premier League dans ses rangs, un entraîneur nommé parmi les meilleurs du championnat : supporters et dirigeants ne devaient pas s’attendre à une saison de la sorte.

Un mois d’août annonceur

Liverpool est invaincu en ce mois d’août, en cinq matches : un nul et quatre victoires. La saison des Reds a officiellement commencé le 12 août, avec ce déplacement à Watford (3-3). Trois jours plus tard, la troupe de Klopp se déplace à Hoffeinheim pour jouer le barrage en Ligue des Champions (Liverpool a fini quatrième en 2016/2017) : victoire 1-2. Pour leur premier match à Anfield, les Reds s’imposent 1-0 contre Crystal Palace. Ils enchaînent ensuite deux matches de suite en marquant 4 buts : victoire 4-2 contre Hoffenheim à la maison, puis 4-0 contre les Gunners, le ton est donné.

Septembre – Octobre : baisse de rythme

Liverpool va marquer un peu le pas en cette rentrée. Une seule victoire en six matches pour le mois de septembre. Deux défaites à l’extérieur : un cinglant 5-0 à City, et 2-0 à Leicester en League Cup. Trois nuls (deux en Ligue des Champions, contre Séville, puis le Spartak Moscou et à domicile en PL contre Burnley). En octobre, les Reds se font à nouveau corriger en championnat, cette fois à Tottenham (4-1). Sur les deux mois, Liverpool ne gagne que deux matches de Premier League. Les Reds pointent à la neuvième place du classement au soir de la 9ème journée.

Une fin d’année spectaculaire

Heureusement que Liverpool a la Ligue des Champions pour se redonner du baume au cœur. Le mois de novembre est impressionnant : quatre victoires et deux nuls, pour 17 buts marqués et cinq encaissés (dont trois sur le seul match à Séville où Liverpool menait 0-3 à la mi-temps avant de se faire rejoindre par le club Andalou). Mais que dire du mois de décembre fou des Reds. Ils ont très bien amorcé l’enchaînement des matches et le fameux boxing day. En huit matches, cinq victoires et trois nuls, 27 buts inscrits, et six buts encaissés ! Liverpool est tout simplement invaincu pendant ces deux mois-là. Le club est désormais quatrième de Premier League.

Une victoire retentissante contre City

2018 commence, les Reds ont hérité de Porto en huitièmes de finale de la Ligue des Champions, et continuent leur montée en puissance en Premier League. Ils enregistrent notamment les arrivées de Van Dijk, défenseur le plus cher de l’Histoire (84 millions), et se séparent de Coutinho, moyennant 160 millions d’euros. 14 janvier : les Reds enchaînent avec une troisième victoire consécutive en 2018, en faisant tomber Manchester City 4-3. C’est un message fort en Angleterre. Contre toute attente, deux semaines plus tard, Liverpool se fait éliminer de la FA Cup à domicile par West Brom, pour ce qui constitue la seule défaite de la saison à Anfield.

Février – Mars – Avril : une seule défaite en trois mois

14 février, un mois après sa victoire contre City, Liverpool s’impose avec la manière 0-5 sur la pelouse de Porto, pourtant impressionnant pendant la phase de poule. Ce match a une forte résonance en Europe : les Reds sont un candidat à éviter. On apprend qu’il y aura un duel 100% Anglais en quarts de finale de la Ligue des Champions entre Liverpool et City. Malgré un revers contre Manchester United en mars (2-1), Liverpool réalise trois mois exceptionnels. En seize matches, dix victoires et cinq nuls. 38 buts marqués et seulement onze concédés. En C1, Manchester City en prend trois à Anfield début avril, puis s’incline 1-2 à domicile. La force de frappe des Reds est incroyable. Mohamed Salah hisse son équipe vers les sommets.

Quelle fin de saison ?

Liverpool a concédé sa septième défaite de la saison cette semaine contre la Roma (4-2). Au-delà du résultat, c’est plus la manière qui est inquiétante de part un nombre élevé d’erreurs techniques, et des difficultés apparentes de rythme. Les Reds ont-ils levé le pied inconsciemment de part le contexte ? La fraîcheur physique sera surement déterminante dans ce sprint final. Arriveront-ils a rester performants jusqu’à la fin de la saison ? Il leur reste un premier gros morceau avec ce déplacement à Chelsea ce dimanche, mais surtout la finale contre le Real Madrid le 26 mai prochain à Kiev.

Entre temps, Liverpool accueillera Brighton pour la dernière levée du championnat. La deuxième meilleure attaque de Premier League et la meilleure attaque de Champions League peut encore tout perdre. Tottenham est à un point derrière en championnat et compte un match de moins. Même si dans le pire des cas, Liverpool termine quatrième de PL et perd la finale, le club aura redoré son blason, fait vibrer nombreux amateurs de foot, et se constitue une équipe solide pour les années à venir. N’est-ce pas le plus important ?