Share
Joshua Kimmich, 23 ans et déjà indispensable

Joshua Kimmich, 23 ans et déjà indispensable

À l’occasion de la demi-finale aller de la Ligue des Champions ce soir entre le Bayern et le Real, qui sonne comme une finale avant l’heure, les Allemands vont devoir se montrer solides en défense pour ne pas encaisser ce fameux but à l’extérieur qui vaut si cher. Digne successeur de Philipp Lahm au Bayern et avec la Mannschaft, Joshua Kimmich est en train de devenir une véritable référence à son poste de latéral droit. Face à CR7 ce soir, l’Allemand va devoir rendre une copie parfaite.

Par Théophile Rémon

« On est décidé à atteindre la finale. L’année dernière, nous n’avions pas eu de chance avec l’arbitrage ». Ou comment Joshua Kimmich lance les hostilités pour ce soir.

Ses débuts

Joshua Kimmich, bien que jouant depuis bientôt trois ans avec le Bayern, n’a pas pour autant été formé dans le club Bavarois. Comme la plupart des footballeurs professionnels, le petit Kimmich commence le foot dès son plus jeune âge dans le club local du VfB Bösingen. En 2007, à douze ans, il est déjà repéré par le VfB Stuttgart. Il intègre le centre de formation et fait ses premières classes avec les équipes de jeunes, avant d’intégrer les U17 à l’été 2010. En deux ans, Kimmich dispute 36 matches, pour cinq buts et sept passes décisives.

En novembre 2011, il reçoit sa première convocation avec les U17 Allemands pour disputer deux matches amicaux. Été 2012, il rejoint les U19 de Stuttgart et réalise une saison pleine. De février à mai, il joue même cinq matches avec les U18 de la Mannschaft. Avec son club, en 21 rencontres, il marque trois buts et délivre cinq passes décisives. Décisif plus d’un match sur trois alors qu’il joue à l’époque milieu défensif. Il reçoit la médaille d’argent Fritz Walter (récompensant les meilleurs jeunes footballeurs Allemands) dans la catégorie U18.

Leipzig en opportuniste

Dès l’été 2013, alors qu’il n’a pas encore joué le moindre match avec la réserve de Stuttgart, le RB Leipzig, qui vient d’être promu en Liga 3, équivalent du National en France, tente le coup et recrute Kimmich. Il n’a pourtant que 18 ans et aucun match pro à son actif. Le transfert est de 500 000 euros. Le RB Leipzig est accoutumé du fait : le club est très récent et ne dispose pas de centre de formation. Pour se construire, il est obligé de tenter des coups de poker en allant recruter de jeunes joueurs directement dans les centres de formation des clubs. Le VfB Stuttgart ne se fait pas berner et inclue dans la transaction une option de rachat afin de rappeler Kimmich à la fin de son contrat.

Débuts professionnels

Il joue son premier match avec ses nouvelles couleurs le 22 septembre 2013 avec l’équipe réserve en CFA. Six jours plus tard, il dispute son premier match professionnel, avec l’équipe première, en Liga 3. Le lendemain, il joue cette fois avec les U19 du club un huitième de finale de Coupe. Kimmich inscrit un but. Quel début intense : trois matches en une semaine, avec trois équipes différentes. Mais c’est bel et bien avec l’équipe première qu’il va évoluer le reste de la saison.

Avec la sélection, Kimmich joue la saison avec les U19 Allemands. Il participe aux éliminatoires de l’Euro U19 2014. Avec Leizpig, il continue son apprentissage : 25 titularisations en 26 matches. Il évolue la plupart du temps milieu central. Le club parvient à monter en Bundesliga 2. En juillet 2014, le joueur formé à Stuttgart dispute l’Euro U19 en Hongrie. Les Allemands, emmenés par Julian Brandt, remportent le tournoi en battant le Portugal en finale (0-1).

De la Liga 3 au Bayern

De retour en club pour découvrir la Bundesliga 2, pour sa deuxième saison à Leipzig, Kimmich monte en puissance. 29 matches joués, deux buts et deux passes décisives. Il continue également sa progression avec la Mannschaft et est appelé avec les Espoirs. Il participe aux éliminatoires pour l’Euro Espoirs 2015. À la moitié de la saison, en janvier, le grand Bayern Munich s’attache les services du joueur de 19 ans, contre 8,5 millions d’euros. « En janvier 2015, mon agent m’a dit que un club voulait m’acheter. Je lui ai demandé qui, il m’a répondu le Bayern Munich, je lui ai dit : ne te fous pas de moi. Je n’arrivais pas à y croire, parce que quand on joue en deuxième division, il n’est pas normal que le Bayern vous veuille. Le Bayern peut acheter n’importe quel joueur dans le monde. C’est encore plus dur de croire que Guardiola me voulait ».

Le Bayern verse donc cette somme à Stuttgart, ayant racheté le contrat de son joueur 1,5 million à Leipzig. Kimmich finira tout de même la saison au RB Leipzig. Quelle ascension. En un an, il est passé de la Liga 3 au Bayern Munich, tout en remportant un Euro avec sa sélection. Leipzig termine finalement cinquième de Bundesliga 2. Kimmich participe en juin à l’Euro Espoir en République Tchèque. Avec Ter Stegen, Emre Can, Amin Younes, Max Meyer ou Serge Gnabry, les Allemands perdent en demi-finale contre le Portugal (5-0). Pour une revanche de l’Euro U19 un an plus tôt.

Éclosion Munichoise

Il débute avec le Bayern le 9 août 2015 en Coupe contre le FC Nottingen, toujours en tant que milieu défensif. Puis il lui faut attendre plus d’un mois, le 12 septembre, pour faire ses premiers pas en Bundesliga, où il rentre une minute avant la fin du match. Quatre jours plus tard, il fait ses grands débuts en Champions League contre l’Olympiakos, il rentre un quart d’heure avant la fin. Il honore enfin sa première titularisation trois jours plus tard en Bundesliga contre Darmstadt. Pour cette première saison, il alterne entre titulaire et remplaçant. Entre milieu et défenseur central.

Il joue finalement 36 matches, pour deux passes décisives. Il remporte la Bundesliga et la Coupe d’Allemagne à la fin de la saison. Kimmich fait partie également de l’équipe type des meilleurs espoirs de la Ligue des Champions. Alors qu’il avait commencé la saison avec les Espoirs Allemands en septembre, octobre et novembre, Joachim Löw le convoque en mai 2016, deux semaines avant l’Euro, pour un match amical contre la Slovaquie. Il est titulaire et joue en défense centrale. Il fait partie de cette liste de 23. Kimmich est sur le banc les deux premiers matches de l’Euro, mais dispute le troisième match de poule contre l’Irlande du Nord, au poste d’arrière droit.

Les Allemands se feront sortir par les Bleus en demi-finale mais Kimmich fera partie de l’équipe type de la compétition. Depuis ce match contre l’Irlande du Nord, Kimmich est maintenant titulaire à chaque match de la Mannschaft, et a disputé toutes les rencontres dans leur intégralité. Il dispute logiquement la Coupe des Confédérations l’été dernier (Allemagne vainqueur), en réalisant deux passes décisives. En quatre ans, Kimmich dispute quatre compétitions avec la Mannschaft : Euro U19, Euro Espoirs, Euro 2016, Coupe des Confédérations. Viendra s’ajouter très probablement la Coupe du Monde cette année. Incroyable.

Titulaire indiscutable au Bayern

Aujourd’hui, il fait déjà partie des joueurs incontestable à son poste. Cette saison, il est monstrueux. En 41 matches toutes compétitions confondues avec le Bayern, il a marqué quatre buts et distribué 17 passes décisives. Décisif plus d’un match sur deux, alors qu’il est arrière droit. Il sera un des atouts majeurs de la Mannschaft pendant la Coupe du Monde, et probablement l’un des meilleurs arrières droit du tournoi. Guardiola n’était d’ailleurs pas avare d’éloges pour son poulain, lors de sa première saison : « c’est le meilleur défenseur, peut-être le meilleur du monde. Je félicite donc le Bayern pour cette recrue incroyable pour les prochaines années ».

Kimmich est parti pour être un taulier de sa génération.