Share
Le destin étrange de Claudio Marchisio

Le destin étrange de Claudio Marchisio

De titulaire avec la Squadra Azzurra à remplaçant presque ignoré avec la Juventus, la trajectoire de Claudio Marchisio n’est pas banale. Lui le Turinois de pure souche, âgé de 32 ans, est passé de la lumière à l’ombre en l’espace de très de peu temps. Comment expliquer ce déclin ? Est-il justifié ? Décryptage.

Par Théophile Rémon

Quatre jours après son match complètement fou sur la pelouse du Bernabéu, la Juve s’apprête à retrouver sa quiétude et sa Serie A. Avec, en cas de victoire cet après-midi contre la Sampdoria, un septième Scudetto consécutif qui lui tendrait de plus en plus les bras. Grand bonhomme de la Vieille Dame depuis de nombreuses années, Claudio Marchisio, semble malheureusement être devenu une solution de rechange pour Allegri.

Un très bon joueur

Quelle tristesse de voir un joueur de cette qualité mis au placard. Professionnel à Turin depuis l’été 2005, Marchisio a disputé pour la Vieille Dame pas moins de 385 matches toutes compétitions confondues, pour 334 titularisations, 37 buts et 42 passes décisives. Des statistiques impressionnantes pour ce joueur aux 55 sélections avec la Squadra Azzurra. Véritable sentinelle à l’ancienne, ce milieu défensif et relayeur était annoncé comme le successeur d’Andrea Pirlo.

Des passes précises, une belle vision de jeu. Il est l’intermédiaire indispensable entre la défense et l’attaque. Longtemps considéré comme une référence à son poste et grand artisan des titres de Champion obtenus par la Juve, Marchisio dispose également d’un coffre physique impressionnant. Formé à la culture de la gagne avec la Vieille Dame, il est capable de renouveler les efforts de la première à la dernière minute d’un match. Ce n’est pas pour rien qu’il a fait partie deux années de suite (2011 et 2012) de l’équipe type de Serie A.

Injuste pour Marchisio ?

À la Juventus depuis ses sept ans, le petit Claudio ne devait pas imaginer à l’époque que 25 ans plus tard, l’homme aurait remporté six titres de Champion d’Italie, trois Coupes d’Italie, et serait allé deux fois en finale de la Champions League avec son club de cœur, sa deuxième maison. Alors, Marchisio est-il devenu ce vieil oncle de la famille Juventus, tellement ancré dans le club que sa présence ou non ne se remarque plus ? Malgré ses pépins physiques à répétition, ne peut-il par encore apporter beaucoup à cet effectif par son expérience, et sa qualité au milieu de terrain ?

Comment peut-on expliquer que les Buffon, Barzagli, Lichtsteiner ou Chiellini continuent à avoir autant de temps de jeu comparé à Claudio Marchisio ? Avec seulement seize matches disputés cette saison toutes compétitions confondues (dont neuf dans la peau d’un titulaire), Marchisio ne fait clairement plus partie des plans d’Allegri. Encore à 29 matches la saison dernière, cette année a marqué un véritable changement dans le statut de l’international Italien.

Idem avec la Squadra

Marchisio a fait les beaux jours de la Nazionale. Finale de l’Euro 2012 et troisième à la Coupe des Confédérations en 2013. Pas épargné par les blessures, à ce jour, il n’a plus été sélectionné depuis le 7 juin 2017. C’était pour un match amical contre l’Uruguay (victoire 3-0). Il avait joué 19 minutes. Excepté cette rencontre, il faut remonter au mois de novembre 2015 pour revoir une trace de l’expérimenté milieu de terrain. C’était lors de deux matches amicaux : Belgique et Roumanie. Marchisio, titulaire à deux reprises, avait notamment inscrit un but et une passe décisive. Sa blessure avant l’Euro 2016 d’une rupture du ligament croisé aura sonné comme le début de la fin pour lui.

Revenu six mois plus tard en club, il n’aura jamais vraiment réussi à retrouver son véritable niveau. Son corps semble avoir dit stop. Cumulé à l’aspect psychologique, Marchisio a vu passer des joueurs comme Jorginho, Bonaventura, ou Verratti devant lui. Cela va vite dans la hiérarchie avec la Squadra. Marco Parolo, 33 ans, joueur de la Lazio, a disputé tous les matches de l’Italie depuis le mois d’octobre dernier. Il est alors légitime de se poser des questions. La porte n’est pas fermée et Marchisio peut encore espérer disputer, à 34 ans, un éventuel Euro 2020.

Son avenir

32 ans, la retraite peut encore attendre ! On voit les performances de Cristiano Ronaldo a 33 ans, de James Milner ou de Moutinho a 32 ans. Claudio Marchisio peut encore rendre beaucoup de service à la Juve ou à un autre club. Si son avenir ne s’écrit pas avec les Bianconeri. Le joueur intéresse certainement de nombreux clubs en Ligue 1 et en Europe. Lui dont la valeur marchande n’est plus que de 10 millions d’euros aujourd’hui.

Un Allegri dont on évoque le départ avec de plus en plus d’insistance du côté de Chelsea. Un nouveau sélectionneur Italien va prendre les rennes de la Squadra le mois prochain. Les choses vont bouger prochainement. De bon augure pour Claudio Marchisio ? À lui de forcer son destin et savoir s’il souhaite rester dans sa zone de confort à la Juve. Tenter une dernière expérience hors d’Italie ? En MLS ? Cela lui permettrait certainement de retrouver une seconde jeunesse.