Share
Patrick Cutrone : la révélation rossonera

Patrick Cutrone : la révélation rossonera

Avec l’arrivée des nouveaux investisseurs chinois, l’AC Milan a connu un mercato estival des plus animés. Le club lombard a enregistré pas moins de dix arrivées majeures pour un total de 193M€ (hors bonus et options d’achat obligatoires). Et parmi ces recrues, deux attaquants. Un confirmé, rompu aux exigences du calcio après deux saisons à Florence : Nikola Kalinić. Un espoir, promis à un destin doré aussi bien en club qu’en sélection : André Silva. Cependant en ce début de saison, et à l’instar de l’équipe qui a subi beaucoup de bouleversements, le nouveau duo offensif patine. Un jeune joueur issu de la formation rossanera va en profiter pour se révéler aux yeux du grand public. Au point de devenir au fil de la saison LE titulaire à la pointe de l’attaque du Diavolo. Ce jeune bomber se nomme Patrick Cutrone. Et son style de jeu possède des similitudes avec un ancien grand buteur de la maison, un certain Pippo Inzaghi. Partons à sa découverte.

Par Nicolas Wagner – Twitter: @friulconnection

Parcours chez les jeunes

Natif de Côme, le jeune Patrick s’initie très jeune à la pratique du football. Dès ses cinq ans, il intègre les Pulcini de la Parediense. En 2007, il est recruté par le Milan après avoir gagné un tournoi avec son équipe et avoir remporté le prix du meilleur joueur. L’aventure milanaise commence donc dès ses neuf ans. Pur produit du centre de formation milanais, Cutrone évolue alors avec un autre jeune joueur présent depuis maintenant près de trois saisons dans l’effectif pro : Manuel Locatelli. Ensemble, ils vont gravir tous les échelons amenant des catégories de jeunes jusqu’en équipe première.

Le jeune Cutrone (Classe 98) démarre précocement avec Primavera. Il n’a encore que seize ans lorsqu’il entre en cours de match, fin d’année 2013. Il est alors doublement surclassé. En effet lors de cette saison 2013/14, la majorité des joueurs présents dans cette catégorie d’âge sont des 95 et des 96. Mais le talent n’a pas d’âge. Et Super Pippo, alors entraineur des jeunes, flaire le bon coup et lui offre cette opportunité. Lors de cette même saison, à l’occasion de l’Al Kass Cup (coupe internationale opposant des équipes U17), le Milan corrige sévèrement (7-0) leurs homologues français de l’AJ Auxerre. Et bien sûr, Cutrone s’illustre en inscrivant un triplé et en délivrant 2 assists pour La Ferrara.

L’année suivante, il poursuit en Primavera. Sous la direction d’un autre ancien de la maison (et comme Inzaghi, futur coach de l’équipe première) : Cristian Brocchi. Principalement aligné en pointe mais aussi parfois sur un côté, il inscrit 8 buts en 11 rencontres. Néanmoins, il alterne entre la Primavera et les U17, avec lesquels il plante aussi de nombreux buts. Parmi les coéquipiers de Cutrone, nous retrouvons des éléments présents actuellement dans l’effectif pro comme Calabria, Donnarumma et comme évoqué plus haut Locatelli. Il est important de souligner l’apport de Brocchi à l’ensemble de ces générations. Il a réussi à obtenir le meilleur de ces jeunes joueurs en devenir. Cependant, il aura moins de succès lors de son passage sur le banc du San Siro. Patrick évolue encore pendant deux saisons supplémentaires avec la Primavera. Alors que l’équipe tourne moins bien, et malgré quelques petits pépins physiques, il soigne ses stats : 14 buts en 19 matchs (15/16) et 19 buts en 22 matchs (16/17).

Parcours international

Ses prestations avec les jeunes du Milan lui valent d’être régulièrement appelé en sélection nationale. Dans un premier temps, avec les U15. L’occasion pour lui de marquer 7 buts en 10 matchs.  Puis avec les U16 : 9 matchs pour 5 buts. Ensuite les U17 : 18 matchs et 11 buts. Seulement 3 petits matchs avec les U18 (2 buts). En U19, 6 buts en 17 matchs. Et enfin depuis cette année les U21, avec 4 buts en 5 matchs. Notons que son faible nombre de matches avec les U18 s’explique par son surclassement en U19. En effet, il a participé à l’Euro 2016 avec la génération 97. Les Azzurrini font un très bon tournoi, n’échouant qu’en finale contre la France (4-0). Parmi les U19 italiens, un autre joueur milanais était surclassé : Manuel Locatelli. Cutrone devrait certainement poursuivre son irrésistible ascension. En effet, l’ancien sélectionneur des Espoirs : Luigi Di Biagio vient d’être nommé intérimaire à la tête de la Nazionale. Et le nom du jeune buteur lombard revient avec insistance pour le prochain rassemblement de l’équipe nationale transalpine. A suivre.

Parcours chez les pros

Lors de la saison 2016/17, Cutrone effectue ses premières apparitions avec le groupe pro. A plusieurs reprises, il s’installe sur le banc des remplaçants. Mais sans entrer en jeu. Il obtient ses première minutes en Serie A lors de 37 ème journée de championnat avec la réception de Bologne (3-0). Il succède à l’espagnol Gerard Deulofeu, auteur du premier but du match. Vincenzo Montella l’emmène pour la préparation estivale en Chine. Il claque même un doublé contre le Bayern en amical. Mais ce n’est qu’un début.

Sa première titularisation intervient lors de la phase de qualification d’Europa League contre les Roumains de Craiova. Il marque son premier but en pro lors du match retour, devant son public, à San Siro. Il ne tarde pas à récidiver. Cette fois, à peine quelques jours plus tard, il ouvre son compteur en championnat face aux calabrais de Crotone. Il produit une prestation de qualité. En plus de son but, il donne une assist et provoque un penalty. Face à Rijeka, il endosse le costume de sauveur en offrant la victoire (3-2) aux siens au bout du temps additionnel (90+4). Fin septembre, Cutrone était parmi les dix joueurs les plus souvent alignés par Milan. Après avoir marqué son premier doublé en carrière contre l’Austria Vienne, il marque aussi en Coppa Italia contre Vérone (3-0). Toujours dans la même compétition, en toute fin d’année 2017, il est l’unique buteur lors de la prolongation du derby della Madonnina validant le ticket pour la demi-finale. Le 10 février dernier, il s’offre son premier doublé lors de la victoire milanaise (4-0) sur le terrain SPAL.

Avec déjà 14 buts en 32 matches (TCC), Patrick Cutrone réalise une excellente première saison au plus haut niveau. Malgré une rude concurrence, le Lombard initialement prévu pour s’inscrire dans la rotation (3 ème choix derrière Kalinić et André Silva) a bien saisi sa chance. Il a amélioré son jeu rapidement, a également gagné en maturité, en intelligence de placement et en lecture de jeu. Il a aussi bien digéré le passage de la Primavera vers l’équipe pro. Bref, depuis cet été, il a franchi un cap.Possédant d’indéniables qualités de finisseur rappelant un autre renard des surfaces, Cutrone semble être une version 2.0 de son illustre prédécesseur à la pointe de l’attaque milanista : Filippo Inzaghi. Nous ne pouvons que lui souhaiter la même carrière aussi bien en club qu’avec la Nazionale.

Un grand merci à @ThomasCrouin pour ses précieuses informations, notamment sur les catégories de jeunes de l’AC Milan.