Share
Mariano Diaz : l’instinct du buteur

Mariano Diaz : l’instinct du buteur

Débarqué l’été dernier à Lyon en provenance du Real Madrid contre seulement huit millions d’euros, Mariano Diaz a très rapidement séduit les supporters Lyonnais. Doté d’un sens du but avisé, l’Espagnol ne lâche jamais rien sur un terrain. Toujours faim de ballon, il n’a qu’une obsession : marquer et encore marquer. On lui reprochait son excès d’individualisme en début de saison, mais Mariano Diaz a su s’intégrer au collectif au fil des matches, pour le plus grand bonheur de l’OL. Avec des statistiques en Ligue 1 dignes des meilleurs joueurs européens, ses performances pourraient lui ouvrir les portes de la Roja.

Par Théophile Rémon

L’Olympique Lyonnais connaît une période assez délicate en ce moment. Éliminés en quart de finale de la Coupe de France par Caen, les Lyonnais sont heureusement encore en lice en Europa League. Cette compétition est une bouffée d’air pour le club. Déjà relégués à dix longueurs de l’AS Monaco en championnat (avec un match en moins), les joueurs de Génésio n’ont plus gagné en Ligue 1 depuis le 21 janvier. Heureusement pour Lyon, malgré cette phase compliquée, Mariano Diaz, par ses bonnes performances, parvient tout de même à tirer son équipe vers le haut.

Un attaquant complet

Souvent comparé à Sonny Anderson à son arrivée à Lyon, Mariano Diaz sait tout faire. Sur ses 17 réalisations toutes compétitions confondues, l’ancien joueur du Real a frappé à 11 reprises du droit, quatre de la tête, et deux fois du gauche ! Véritable renard des surfaces avec douze buts au compteur dans la zone de vérité, il pèse beaucoup sur les défenses par ses déplacements, son physique et sa vitesse. Cela ne l’empêche pas également de tenter sa chance de loin (cinq buts) avec une bonne frappe de balle.

L’Espagnol sait aussi mettre ses coéquipiers en valeur et totalise six passes décisives. Lyon a vraiment réalisé une bonne affaire en allant chercher ce joueur chez les Merengues. Véritable goaleador lorsqu’il évoluait avec la Castilla (32 buts en 43 matches), Mariano Diaz avait finalement préféré faire ses valises. Barré notamment par la BBC, il est venu trouver du temps de jeu à Lyon. Le voici maintenant complètement libéré, et ça se ressent sur le terrain.

Autant décisif que les plus grands

En championnat, avec un total de quinze buts et quatre passes, Mariano Diaz a été tranchant à 19 reprises. C’est autant que des joueurs comme Leroy Sané, Roberto Firmino, Romelu Lukaku, Falcao ou Mauro Icardi. Ajouté à ça un but et deux passes décisives en Europa League, ainsi qu’un but en Coupe de France, le Dominicain a été décisif cette saison à 23 reprises, en 35 matches. Alors l’attaquant Lyonnais joue dans la cour des grands ? À 24 ans, aucun joueur dans l’histoire de l’Olympique Lyonnais n’avait réalisé de si bons débuts.

Bruno Génésio l’a bien compris : l’attaquant Espagnol a été titulaire à chaque journée de Ligue 1 (excepté un match contre Angers, victime d’une hernie ombilicale). À seulement un but derrière Fékir en Ligue 1, Mariano est un atout majeur de Lyon. Il incarne l’avenir et les ambitions de l’OL. Dans ce club très bien structuré, il est parfaitement encadré pour encore progresser, et devenir un buteur à la renommée internationale. Depuis son arrivée, sa valeur marchande a d’ailleurs presque triplée (22 millions d’euros).

Un vrai coup à jouer avec la Roja

Et la sélection nationale dans tout ça ? Avec sa double nationalité Dominicaine-Espagnole, l’attaquant de 24 ans, malgré un match amical (non officiel) disputé avec la République Dominicaine en mars 2013, peut encore postuler à une convocation avec la sélection Espagnole. On parle beaucoup de lui dans les médias de l’autre côté des Pyrénées. David De las Heras, journaliste à Cuatro : « on en a parlé comme une possible alternative en Espagne, mais Lopetegui a préféré appeler David Villa. Mais ce serait juste qu’il soit convoqué pour le tester au moins en amical, pour voir comment il peut jouer. Pour le moment, le sélectionneur est encore patient avec lui pour vérifier que son évolution est bien réelle. Mais je crois qu’il va bientôt l’inclure dans une de ses listes ».

Il est tout simplement le deuxième Espagnol le plus décisif des championnats européens. Seul Iago Aspas, joueur du Celta Vigo, le devance avec un but en plus (16). Ensuite, avec seulement onze buts, on retrouve des joueurs comme Mina à Valence, Rodriguez à Getafe, ou Moreno à l’Espanyol. A titre de comparaison, Alvaro Morata a inscrit cette saison dix buts en Premier League. Diego Costa seulement trois en Liga (depuis janvier 2018). L’attaquant Lyonnais a vraiment un bon coup à jouer. Déjà pré-sélectionné avec la Roja lors des derniers matches amicaux, Mariano Diaz pourrait honorer sa première convocation très bientôt. Réponse lors de la prochaine liste prévue fin mars. Au vu de la forme actuelle de l’ancien Madrilène, ce ne serait finalement plus vraiment une surprise.

Détermination, sens du but, et bonne frappe de balle, l’attaquant Espagnol est un buteur atypique. Jean-Michel Aulas avait la lourde tache de faire oublier Alexandre Lacazette dans les cœurs des supporters Lyonnais. Il semble qu’il ai trouvé son digne successeur en la personne de Mariano Diaz. Lutte pour la troisième place en Ligue 1, Europa League, Coupe du Monde, 2018 est une année charnière pour lui.