Share
Florian Thauvin et l’Équipe de France : une évidence ?

Florian Thauvin et l’Équipe de France : une évidence ?

À l’occasion de la 25ème journée de Ligue 1, Saint-Etienne (douzième) reçoit Marseille (deuxième) ce vendredi à Geoffroy Guichard. Très belle affiche au programme entre deux clubs historiques de notre championnat, aux publics chaleureux, et à la dynamique positive. Les Verts, qui ont réalisé un bon mercato hivernal avec les arrivées de Subotic, M’Vila, Ntep, Debuchy,… restent sur deux victoires consécutives en Ligue 1 (Caen et Amiens) ! Côté Marseillais, même son de cloche, les résultats sont bons ces derniers temps. Le club Phocéen n’a plus perdu depuis son déplacement à Lyon le 17 décembre ! Grand artisan de cette forme olympienne : Florian Thauvin ! Le Français cumule déjà cette saison quatorze buts et quinze passes décisives toutes compétitions confondues !

Par Théophile Rémon

Oubliez les Antoine Griezmann, Paul Pogba et autre Kingsley Coman, le Français le plus décisif actuellement dans tous les championnats d’Europe se nomme Florian Thauvin ! En 24 matches de Ligue 1, l’ancien Lillois a été décisif à… 24 reprises (treize buts et onze passes décisives ) ! Il devance le Lyonnais Nabil Fékir, avec seize buts et cinq passes, et le Stambouliote Bafétimbi Gomis avec quinze buts et quatre passes. En terme de passes décisives surtout, celui qui avait été élu meilleur espoir de Ligue 1 en 2013 est à seulement une longueur derrière Neymar (12). Il est surtout à égalité avec Messi ou De Bruyne ! On parle là de joueurs de classe internationale !

Florian Thauvin : dans la cour des grands ?

Celui qui a remporté la Coupe du Monde U20 en 2013, sifflé par le public Marseillais. Cette scène nous parait impensable aujourd’hui. Et pourtant, il y a quelques années, lors de sa première expérience Marseillaise, c’était bel et bien le cas. L’ancien Bastiais a du faire fi de cette situation, travailler, et montrer aux supporters qu’il avait bien sa place. À force d’abnégation, quitte à aller au bras de fer avec Lille, son ancien club, Florian Thauvin a eu ce qu’il voulait.

Aujourd’hui, on le sent épanoui sur le terrain, avec l’esprit concentré uniquement sur son jeu ! À l’image d’un Arjen Robben, sur le côté droit de l’attaque, le joueur Marseillais est très efficace lorsqu’il rentre sur son pied gauche pour frapper. Une de ses grandes qualité est également sa capacité à faire briller ses coéquipiers. On le rappelle, avec quatorze buts et quinze passes décisives toutes compétitions confondues, l’ancien Magpie est tout aussi dangereux buteur que passeur. C’est une vraie plaie pour les défenseurs, qui ne savent pas à quoi s’attendre.

L’âge de raison

Celui qui a fêté ses 25 ans il y a deux semaines semble avoir acquis une maturité sur et en dehors du terrain. Il porte quasiment à lui tout seul l’attaque Marseillaise. Troisième joueur le plus utilisé par Rudi Garcia (en minutes), derrière Steve Mandanda et Adil Rami, il est le meilleur buteur du club. Suivent ensuite Morgan Sanson et ses sept buts, puis Germain, Ocampos et N’Jie avec six buts. Florian Thauvin possède un nouveau statut. Il est le leader d’attaque de son équipe et l’assume.

Il n’hésite pas à prendre ses responsabilités, en tentant des frappes de loin et des dribbles. Ce leadership sur le terrain se ressent aussi dans son attitude, envers ses coéquipiers, mais aussi dans ses interviews. Calme, posé, la tête froide, il ne s’emballe pas de son bon début de saison. Lucide sur la concurrence avec les Bleus, il ne fait pas une obsession de vouloir disputer la Coupe du Monde. Il sait très bien qu’en se concentrant sur son club, les choses se feront naturellement.

Avec les Bleus en Russie ?

Le chemin est encore long. A moins de quatre mois de la liste finale de Didier Deschamps, il peut encore se passer beaucoup de choses. Outre les blessures, les états et formes des joueurs peuvent varier considérablement pendant les prochains mois. Quoiqu’il en soit, la prochaine liste de Deschamps, pour les deux matches amicaux fin mars sera déjà une bonne piste sur les joueurs qu’il souhaite amener en Russie. Quel schéma de jeu ? Quels joueurs sur le côté droit ? Kylian Mbappé ? Dimitri Payet ? Kingsley Coman ? Dembélé ?

Le sélectionneur a l’embarras du choix. Mais Florian Thauvin, que l’on attendait pas aussi performant, va certainement redistribuer les cartes ! Le Marseillais a déjà porté le maillot frappé du coq. Avec seulement seize minutes de jeu en deux matches (juin et novembre 2017), il n’a pas eu le temps de s’exprimer. Signe positif pour lui, même s’il ne rentre pas en jeu, il fait tout de même partie des dernières listes de Deschamps !

« Ce qu’il faut c’est être bon dans son club, être bon tous les week-ends, afficher un état d’esprit irréprochable et être performant. Après, une fois que tout ça c’est fait, on attendra et on verra ce qu’il se passera. Mais il ne faut pas se mettre de pression. Ce qui peut me permettre d’accéder au groupe et ce qui m’a permis d’y accéder c’est mes performances avec mon club. Je ferai le maximum jusqu’au bout pour être bon et performant avec l’OM et ensuite si j’ai l’honneur de faire partie du groupe… pourquoi pas ».

C’est tout le mal qu’on lui souhaite !