Share

Charity Shield: pas seulement honorifique

Depuis 109 ans, ce match de gala opposant le vainqueur du championnat au vainqueur de la Cup sonne comme le premier grand rendez-vous de la saison du football en Angleterre. Principalement disputée à Wembley, et malgré un statut de match (plus ou moins) amical, cette rencontre se solde par un trophée honorifique. Bien souvent, le Shield donne lieu à des rencontres offensives et débridées, abondantes en buts spectaculaires pour le plus grand plaisir des fans. Bref, un pétillant apéritif avant le copieux plat de résistance des 38 journées de championnat. 

Par Nicolas Wagner – Twitter @friulconnection

Origines

Dans un premier temps dénommé Charity Shield, et ce jusqu’en 2001, changeant d’appellation pour devenir le Community Shield, ce match précédant d’une semaine le début de la saison de Premier League fait office de Super Coupe opposant le détenant du titre en Premier League au vainqueur de la Cup. Organisé par la Football Association, la fédération anglaise de football, il reprend le principe du Sheriff of London Charity Shield.

Créé en 1898, ce match de gala opposait les joueurs de la Professionnal Footballers’ Association à une sélection de joueurs amateurs : The gentlemen and players tradition. Au fil du temps, le Charity Shield a remplacé la première formule. Les clubs amateurs sont passés dans le giron de la FA.

Du coup, le match oppose le vainqueur de la Football League First division à celui de la Southern division (championnat de foot du Sud du pays). La première édition en 1908 de cette nouvelle formule oppose à Stamford Bridge Manchester United au Queens Park Rangers. Après un premier match nul sur le score de 1-1, le match est rejoué et voit la victoire 4-0 des Red Devils. Le premier de leurs vingt-et-un trophées. Ce qui fait de Manchester United le recordman de la compétition devant Liverpool (15) et Arsenal (14).

Le format de la compétition n’a cessé de varier au fil du temps comme en 1913, lorsque le Shield a été disputé entre deux sélections des meilleurs joueurs du pays. L’une d’amateurs et l’autre de professionnels. Ou encore en 1921, quand s’oppose pour la première fois les vainqueurs de la Ligue de Football à ceux de la FA Cup.

A quelques exceptions près, c’est sous ce format actuel que ce dispute le trophée de nos jours. Les éditions de 1950 et de 1961 sont les deux exceptions les plus réprésentatives. En 1950, la sélection anglaise présente à la Coupe du Monde en Uruguay est opposée à une sélection canadienne venue faire une tournée d’été. Alors qu’en 1961, Tottenham Hotspur (première équipe du 20ème siècle depuis Aston Villa en 1897 à réussir le Doublé Cup/Championnat) est opposée à une sélection composée par la FA.

Petite particularité : avant l’introduction de la séance des tirs aux buts pour déterminer le vainqueur en 1993, le titre était partagé en cas d’égalité. Ce qui donna des photos des capitaines d’équipes rivales soulevant conjointement le Trophée comme en 1990 avec Liverpool et Manchester United et en 1991 avec Arsenal et Tottenham.

  

Ultime précision : ce match étant un match de gala, la recette est redistribuée à des associations caritatives telles que le Bobby Moore Fund (ancien capitaine de l’équipe d’Angleterre lors de la World Cup 1966 et ancienne icône de West Ham) pour la recherche contre le cancer.

Top 5 (époque récente) 

5. Manchester City 3 – 2 Chelsea, 2012 :

Les deux équipes ont développé une rivalité sportive qui connait son apogée avec ce match. Si Chelsea ouvre le score par Fernando Torres (40°), l’expulsion d’Ivanovic pour un tacle trop appuyé (42°) change la donne. Dès lors City, sous l’impulsion de Yaya Touré, égalise(53°). Puis ils prennent le large grâce à des réalisations successives de Tevez (59°) et Nasri (65°). Bertrand entretient un peu l’espoir pour les Blues (80°) mais en vain.

4. Chelsea 2 – 2 Manchester United, 2009 :

L’une des plus belles rencontres entre Chelsea et Man U débute par l’ouverture du score de Nani (9°) suite à une frappe longue distance. Ricardo Carvalho (52°) et Lampard (70°) retournent la situation pour les Blues. Dans un ultime rush, et dans le Fergie time, Rooney (90+2°) arrache la séance de tirs aux buts. Exercice maîtrisé à la perfection par Chelsea qui s’impose 4-1.

3. Manchester City 2 – 3 Manchester United, 2011 :

Ce match illustre à merveille l’esprit insufflé par Alex Ferguson de ne jamais s’avouer vaincu. Menés 0-2 à la pause suite à des réalisations de Lescott (38°) et Dzeko (45+1°), United a réussi à renverser la vapeur pour l’emporter au bout du temps additionnel grâce à Nani (90+4°). Avant ça, Smalling (52°) et Nani (58°) avaient permis aux leurs de recoller au score.

2. Leeds 4 – 3 Liverpool, 1992 :

Juste avant de rejoindre Manchester United, Eric Cantona (26°, 77°, 87°) s’est illustré au cours de ce match riche en buts en marquant de son empreinte le match avec un triplé renversant. Ian Rush (34°) et Dean Saunders (65°) aidé par un CSC de Gordon Strachan (89°) sont les buteurs côté Reds. Dorigo (43°) est l’autre buteur côté Leeds.

1. Arsenal 3 – 0 Manchester City, 2014 :

Arsenal, double vainqueur de la FA Cup en 2014 et 2015, a combiné ces succès avec deux victoires dans le Shield. La plus mémorable est la défaite infligée à City dans une rencontre à sens unique face à un City pas encore prêt pour débuter la nouvelle saison. Willy Caballero, fraîchement débarqué de Malaga, a connu un baptême du feu très difficile. Cazorla (22°), Ramsey (43°) et Giroud (63°) se sont ajoutés au scoresheet.

L’édition 2017 

Dimanche, à 15h00, le champion en titre Chelsea sera opposé à Arsenal (vainqueur de la FA Cup). Avec un match dans le match entre Antonio Conte et Arsène Wenger. Les deux hommes ont connu une saison passée bien différente: Conte en devenant le chouchou du Bridge grâce à un jeu léché, offensif et réaliste alors que Wenger a sauvé sa saison in-extremis en remportant la FA Cup; mais en voyant sa côte de popularité baissée auprès des fans après des résultats mitigés malgré 21 ans de bons et loyaux services.

Les arrivées de Rudiger (Roma), Bakayoko (Monaco) et Morata (Real Madrid) pour Chelsea, de Kolasinac (Schalke 04) et de Lacazette (Lyon) pour Arsenal n’ont que peu modifié les effectifs en présence. A noter les absences pour blessure de Hazard et de Bakayoko côté Blues et celle de Gabriel côté Gunners.

Les résultats des matches de préparations sont similaires pour les deux équipes avec chacune une victoire pour deux défaites en trois matches. Cependant, Chelsea a battu Arsenal (3-0) lors d’un match amical le 22/07 dernier. Avec un doublé de Batshuayi pour les Blues.

Le Community Shield lance le début de la saison anglaise après la trêve estivale, et même si il s’agit d’un match de gala, il y a un trophée au bout. Conte et Wenger savent que ce titre n’est qu’honorifique mais ce match permet de bien lancer sa saison. D’ailleurs, statistiquement, un tiers des vainqueurs du Community Shield depuis 1992 ont ensuite remporté la Premier League. Les chances de finir second sont encore plus élevées. C’est d’ailleurs ce qui est arrivé à Wenger et Arsenal lors de leurs quatre succès dans cette compétition. 

@friulconnection